Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps-Esprit

Je-pete-un-cable.com ou comment se mentir

12 Décembre 2013 , Rédigé par Asclepiade Publié dans #psycho-energetique, #spamophilie-fibromyalgie

Bonjour

Dans la continuité des sites débiles comme adopte un mec.com, j'ai trouvé drole (ça va peut être faire rire que moi !) d'intitulé ce billet "je-pete-un-cable.com"

vous avez souvent consulté pour un mal de dos, une fatigue continue, des douleurs chroniques voire des crises bizzaroïdes (étouffements, tachycardie, impression de faire un infarct.. tachycardie, fourmillements dans les membres, etc ...)

Depuis quelques années, nous voyons sur pas mal de blogs, de forums et de sites, une explication à tout cela.

Candidose, métaux lourds, électro-sensibilité, etc etc ...

Bien évidement je ne vais pas renier toutes ces causes, puisqu'en cabinet, je traque ce genre de problème.

La spasmophilie (l'excuse médicale classique, un peu fourre-tout qui permettait à votre médecin de dire "tout va bien" mais je n'ai pas la solution) a même plus ou moins changé de nom en devenant la fibromyalgie.

Encore une fois, qui de la poule ou de l'oeuf ... Mince !! encore cette question sans réponse ?

Est-ce que je fais de la tachycardie car mon coeur va mal ou mon coeur va mal parce que mon coeur (vous savez notre petit coeur qui a de gros chagrin) va mal ?

Les deux mon capitaine, il existe en effet un lien intime entre le physique et le psychique, et j'estime que l'émotionnel est une sorte de fléau de la balance (les émotions ! un fléau ?)

Et si nous nous mentions ?

Si tout simplement notre "moral" avait diminué notre système immunitaire au point de laisser des borrélioses (Lyme) ou bien d'autres bactéries ou virus nous envahir ?

Si la vie nous semblait tellement pourrie que nous nous laissons "pourrir la vie" par une candidose ?

Si vraiment tout nous faisait chier au point de nous créer une dysbiose, cette sorte de désaccord entre ce que nous avalons (des couleuvres ???) et ce que nous en tirons pour notre vitalité ?

Et si à vouloir tout garder pour nous, nous avions décidé de garder toutes les toxines aussi, tout ce qui nous fait mal ?

En effet pourquoi des personnes qui ont un bon moral, ont moins de toxines et de métaux lourds ou autres produits chimiques dans le corps ?

Alors je vous vois venir ! Vous allez me dire que des personnes qui changent d'alimentation se sentent mieux, que certains (mais là j'attends toujours un témoignage flagrant) qui se sont fait injecter du DPMS pour contre-carrer les métaux lourds vont mieux, que celles et ceux qui ont stoppé le sucre, ont vaincu la candidose !

Et si je vous disais que certain(e)s en priant ou en voyant un rebouteux ou un magnétiseur sont également guéri(e)s

Et si le fait de croire au diable et d'avoir un exorcisme sous la main chassé le diable ?

Bon d'accord ! il veut en venir où, encore !!! (l'est énervant lui !!)

Je veux en venir au fait que sans rejeter les différentes théories sur les virus (quoique !) les bactéries (re quoique !) et toutes les autres théories new-naturopathiques (qui entre nous commencent un peu à mon gonfler lorsque je vois que certains distribuent de la levure de riz contre le cholestérol comme les toubibs balancent des statines !!), je veux en venir au fait que si vous êtes persuadés que votre état de mal-être vient du gluten (hormis bien évidement la maladie coeliaque) ... Votre corps vous donnera raison, votre esprit vous donnera raison, vos intestins vous donneront raison.

Pourquoi je parle de tout cela ?

Car il y a quelques jours, nous avions invité des amis, je consomme en effet très peu de blé (ou alors trouvez moi un bon pain et non une sorte de chewing-gum que je pourrais mettre en bas de ma porte pour éviter les courants d'air !) et quasi pas de laitage

Mes amis sont à fond dans le régime SGSL, nous mangeons comme il faut (un peu trop même) et tout le monde nous félicite pour ce bon repas.

2 jours après un ami me rappelle pour avoir la recette des gnocchis, je lui donne et je lui indique que pour éviter que ça colle, il faut mettre un peu de farine lorsqu'on les façonne, et (ppffff toujours cette humour idiot) en rajoutant "tu vois avec un peu de blé, ça ne fait pas de mal"

Il raccroche, me rappelle 2 heures après, pour me dire qu'il a eu une diarrhée phénoménale ! Pour lui aucun doute, c'est lié à la petite quantité de blé que j'ai utilisé.

Je n'ai pas utilisé de farine de blé ....

J'ai le même problème en consultation lorsque je conseille de l'homéopathie .... sucre de lait ! Et certains patients me regardent comme si j'étais le diable en personne en me disant "comment ?? vous conseillez Seignalet et vous donnez du lait !!"

Honte à moi :o(

Alors oui, comme le dirait Jean-Pierre, le lait est devenu de la merde, oui le blé aussi et bien d'autres aliments pourtant très sains comme par exemple les tomates (industrielles)

Bien évidement que la candidose chronique créée une forme d'inflammation chronique dans le corps qui suivant les personnes donnera une SFC, une fibromyalgie, des douleurs diffuses, un moral en berne, un foie saturé ...

Mais remettons à plat tout ceci

Avant d'avoir été étiqueté fibro, ou dépressif, ou ....

Comment était votre vie, votre moral, vos illusions, votre vie amoureuse, votre vie sexuelle ?

Mes questions sont trop intimes ? oui, vous avez raison mais je ne vous demande pas les réponses ! Je vous demande de vous poser la question :o)

Voilà une partie des réponses à votre mal-être, et nombre de patients ne veulent pas remettre en question leur mode de vie, non pas alimentaire ou médical, mais simplement leur mode de pensée, leurs réflexes (plus ou moins programmés par la famille, la société, la religion ...)

Vous avez un gros doute sur cette approche ? Prenez 1/2 heure, ça n'est pas énorme, c'est parfois le temps que nous passons (souvent plus) à regarder à la TV des publicités plus débiles les unes que les autres.

relaxez vous, passez une musique douce que vous aimez, et faites un petit flash-back, un mois, 3 mois ou 1 an avant votre mal-être

Oubliez que vous avez été chez le dentiste, que vous avez mangé trop de sucres, que vous avez peut être été piqué par une tique .....

Quelle émotion, quelle déception, quel tracas vous a marqué ?

Vous avez peut être trouvé la clef, le déclencheur qui a subitement détruit cette belle énergie qui vous maintenez en bonne santé.

Allez ! Respirez, relaxez-vous et ...... trouvez la clef ;o)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Juliette 14/04/2015 16:13

Seul l amour guéri (?)

Asclepiade 14/04/2015 16:43

L'Amour de soi et l'Amour de l'autre ... il s'agit des meilleurs remèdes :o)

Juliette 14/04/2015 16:12

Bjr,

J ai commencé un régime gaps seule, en démarrant par le global sans féculent, et je peux vous dire qu il faut une sacre volonté pour arrêter tous les sucres glucides... Bref les 1 er jours ok puis au bout d une semaine j avais perdu 4kg!!! J étais hyper mal sans force, un genre x hypoglycémie toute la journée! C est bien de vouloir tout faire à la lettre mais en oubliant le côté émotionnel cela ne peux pas marcher: toute ma vie alimentaire m est revenu en pleine tête soit mon végétarisme forcée pendant l enfance par ma mère, alors sud je me remplissait de pain blanc et bonbon en cachette...etc.... Ca a été une bombe atomique cette transition bcp trop brutal pour l organisme qui a du mal à digérer les protéines et le gras et pour l hypoglycemique qui ne rêve que de sucre... Prendre son temps, y aller par étapes même du cela prends des mois, voilà ce que j en retiens; et surtout je dirai que ( à mon humble avis,

Asclepiade 14/04/2015 16:42

Bonjour Juliette. Merci pour votre témoignage. Cordialement. Olivier.A

Asclepiade 12/01/2014 09:50

Merci pour votre témoignage Bob, maintenant il va falloir donner à votre corps le nécessaire pour pouvoir remonter la pente pour finalement attaquer le problème de base. Maintenant des médecins s'intéressent à l'aspect psychologique ou émotionnel du mal à dit, il reste donc plein d'espoirs
Cordialement

Bob 12/01/2014 07:33

totalement vrai, je suis malade chronique et suis 100% d'accord, avant de tomber malade je n'aimais plus ma vie et n'étais plus heureux