Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps-Esprit

Mensonge sur le soja, ou pourquoi le soja c'est caca

20 Mars 2014 , Rédigé par Asclepiade Publié dans #Alimentation et compléments

Oui je sais .. le titre était trop facile mais j'espère que vous m'en excuserez, je suis dans ma période régression :o)

Pourquoi un billet sur le soja ? Car depuis plusieurs années, les rayons de nos supermarchés (bio ou non) se remplissent de soja

Le produit miracle par excellence ... on nous a expliqué que les asiatiques n'avaient pas de symptomes de ménopauses grâce au soja (mais pourquoi ce vieux bouquin de médecine chinoise me parle donc des troubles de la ménopause ?)

On nous a fait croire aussi qu'il était l'aliment le plus intéressant car bourré de protéines et sans graisse (rappelons le .... le gras c'est dangereux depuis une étude des années 80 ... alors que l'humanité s'est presque construite sur de bonnes parts de gras !!)

Encore une fois, on nous a trompé, s'il est vrai que les asiatiques mangent du soja sous forme de Tofu ou autres .... ils n'avalent pas des hectolitres de soja sous forme de lait ou de yaourt !

De plus, comment savoir si ce soja d'importation est vraiment sans OGM ? Voici la traduction d'un site qui met en garde contre le soja

  • Dans le soja, de hauts taux d’acide phytique réduisent l’assimilation du calcium, du magnésium, du cuivre, du fer et du zinc. L’acide phytique du soja n’est pas neutralisé par les préparations communes comme le trempage, la germination et la cuisson lente et longue. Des régimes à haute teneur en phytates ont provoqué des troubles de la croissance chez des enfants.
  • Les inhibiteurs de trypsine du soja interagissent avec la digestion des protéines et peuvent provoquer des troubles au niveau du pancréas. Chez les animaux de laboratoire, le soja chargé en inhibiteurs de trypsine ralentit la croissance.
  • Les phyto-oestrogènes du soja sont de puissants agents anti-thyroïdiens, qui peuvent entraîner de l’hypothyroïdisme et peuvent provoquer le cancer de la thyroïde. Chez les nourrissons, on associe la consommation de lait maternisé au soja à une maladie autoimmune touchant la thyroïde.
  • Les analogues à la vitamine B12 présents dans le soja ne sont pas absorbés et peuvent même augmenter les besoins naturels en vitamine B12.
  • Le soja augmente les besoins naturels en vitamine D. Le lait de soja est supplémenté en vitamine D2 synthétique (et toxique).
  • Lors de la fabrication d’isolats de protéines de soja et de soja texturé, des protéines fragiles sont sur-dénaturées par les hautes températures.
  • La fabrication de protéines de soja provoque la formation de nitrosamines hautement carcinogéniques et en une substance toxique : la lysinoalanine.
  • De l’acide glutamique libre (MSG), une puissante neurotoxine, est produite pendant la fabrication du soja. Des taux supplémentaires sont ajoutés à bien des aliments à base de soja.
  • Les aliments à base de soja contiennent de haux taux d’aluminium, qui est toxique pour le système nerveux et les reins.

Source : http://www.westonaprice.org/soy-alert

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anonyme 10/06/2014 20:10

La vitamine D 2 est végétale et on pas synthétique .

ROBIN 21/05/2014 19:01

Merci de remettre les pendules à l'heure. Pour compléter ce que vous dites, on peut lire les livres sur l'alimentation de Rudolphe Steiner ou de Taty lauwer...