Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps-Esprit

Le dosage de la vitamine D ne sera plus remboursé

30 Juillet 2014 , Rédigé par Asclepiade Publié dans #Alimentation et compléments

Il a été décidé de ne plus rembourser l'examen sanguin concernant la vitamine D

Or nous savons le role essentiel de cette vitamine dans notre organisme ! Ce role va bien au-delà de l'ostéoporose comme le pense une bonne partie du corps médical.

La réponse des médecins est souvent "ça ne sert rien", "de toute façon nous sommes tous carencés" ...

ici nous pouvons voir par exemple le role de la vitamine D dans certains cancers : http://www.cancer.be/la-vitamine-d-ralentit-elle-la-progression-du-cancer

Cependant .... faut-il automatiquement se substituer en vitamine D (si possible sous forme de zymad par exemple)

Oui lorsque la carence est avérée ( moins de 30 ng/ml), le bon taux se situant au dessus de 70 ng

Ne soyons pas rassuré(e)s si votre résultat est de 35 par exemple ! Vous êtes loin du bon résultat

et NON ça n'est pas normal de se shooter en continu à la vitamine D !! Nous sommes tous en carence d'après les médecins !! les mêmes qui nous ont conseillé de ne pas nous mettre au soleil pour éviter les cancers de la peau .... Donc la logique voudrait que les paysans ou autres, qui dans le passé étaient souvent exposés au soleil, souffraient tous de cancers de la peau ??

Tout cela ne tient pas la route !!

Mais retenons ce point important qui encore une fois démontre que nous n'avons pas besoin de toujours prendre des compléments alimentaires, compléments parfois très chers qui font le bonheur des laboratoires de produits naturels (où l'on trouve souvent derrière de gros laboratoires .. Chimique qui ont trouvé là une autre façon de faire du pognon !)

Un groupe de 127 sujets a été randomisé, pour recevoir pendant 9 semaines, soit un placebo, soit un probiotique (Lactobacillus reuteri). Les vitamines ADE et les ß-carotènes ont été dosés avant et après. Aucun changement dans le groupe placebo, alors que dans le groupe probiotique, il a été observé une augmentation de 25% (en moyenne) du taux de vitamine D.
Va-t-on désormais se précipiter sur les probiotiques, pour avoir une action plus globale ? Le problème ne serait que déplacé. Ce que devrait avant tout nous suggérer cette étude, est que cette déficience générale de vitamine D n'est pas seulement due à un déficit d'ensoleillement, même si celui-ci est souvent bien réel, ou plus globalement à un déficit d'apport. D'autres facteurs liés à notre mode de vie pourraient bien être en cause, diminuant la capacité de synthèse ou d'assimilation digestive des apports alimentaires. Le fait que de fortes doses doivent être données (1000 UI par jour) en complémentation pour rétablir des taux "normaux" devrait nous interpeller.
La prise en charge de l'atrophie intestinale, qui demande une complémentation de 3 à 6 mois associée à un ajustement alimentaire, est un facteur général d'amélioration de santé, trop souvent négligé, alors que c'est probablement l'un des meilleurs investissements (et l'un des moins coûteux) dans bien des situations. Et qui ne crée pas de dépendance, puisqu'une muqueuse régénérée s'auto-entretient si l'alimentation et le mode de vie sont adaptés. Et pourtant, elle reste bien peu pr
atiquée.

Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23609838

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article