Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps-Esprit

Le concept de ..si je vais mal c'est que je vais mieux, Herx, désencrassage, etc

8 Juin 2016 , Rédigé par Asclepiade Publié dans #A méditer

Le concept de ..si je vais mal c'est que je vais mieux, Herx, désencrassage, etc

Voilà un concept que l'on entend souvent, les exemples sont multiples et on va jusqu'à parler de réactions de Herx de Jarisch et

Herxheimer...

Bien évidement je ne suis pas contre l'idée, car pour le moment ça reste une idée ou plutôt des hypothèses. Par exemple l'arrivée massive de toxines (suite à une antibiothérapie) dans l'organisme provoque une sorte d'orage immunitaire...

Ok, d'accord, la théorie me convient même si la réaction de Herx et sa description est plutôt liée à... la syphilis.

Bref 2 dermatologues font un constat dans les années 1900 et aujourd'hui on met la réaction de Herx à toutes les sauces (je pense surtout à la maladie de Lyme mais on commence àen parler pour la candidose chronique).

Dans un autre domaine : la réforme alimentaire, on va parler de crise de désencrassage.

On va même pousser le bouchon un peu plus loin dans certains courants du décodage biologique en vous expliquant que si la maladie est là, c'est que le corps tente de régler le conflit ...Si pour moi la tentative de compréhension entre un stress et la maladie me semble aujourd'hui indispensable, je ne pense pas qu'il faille par exemple arrêter un traitement médical pour tenter de mieux comprendre le "mal à dit". Par contre l'intérêt de cette démarche rapport corps/esprit est très intéressante pour éviter une rechute.

Je reste persuadé que si le cancérologue faisait équipe avec un psychologue, il y aurait moins de récidive de cancers, je pense notamment au cancer du sein. Mais là est un autre débat.

J'en reviens au concept "si je vais plus mal c'est que je vais mieux".

Ayant côtoyé pendant de nombreuses années des rebouteux, guérisseurs, etc. il y a lathéorie, je crois émise par Mesmer (le père du magnétisme et pas le québécois show man) qui s'appelle "la crise salvatrice".

Alors, oui c'est vrai, j'ai pu assister plus d'une fois à des crises impressionnantes après une séance de magnétisme, on dirait aujourd'hui d'énergétique ... ça fait plus mieux :o)

Si je ne doute pas du tout qu'il puisse exister une réaction forte ... réaction de Herx après par exemple la prise d'un antibiotique, je me pose des questions quant aux réactions violentes après un changement alimentaire ou la prise par exemple d'un remède naturel.

Je précise bien... naturel car dans le combat parfois excessif prôné par certains forums, blogs ou sites contre la candidose, Lyme, les métaux lourds ... je vois des conseils supposés naturels qui mettraient à genoux un bien portant !!

Donc le concept de déguster un peu voire beaucoup après la prise d'un médicament chimique ou la prise d'un médicament dit naturel mais en réalité chimique, tient la route.

De là à dire qu'il s'agit d'une décharge de toxines .. pourquoi pas, de là à dire que le médicament est pire que la maladie, c'est souvent le cas (il arrive qu'un médecin confonde réaction allergique à un antibio et réaction de Herx et... vice versa).

Le coté émotionnel et psychologique de la maladie m'intéresse beaucoup même si je ne suis pas d'accord avec le décodage biologique surtout lorsqu'il est effectué par un gourou qui 3 mois auparavant vendait des fenêtres isolées (je précise cette anecdote car c'est du vécu... Madame vous faites des mycoses à répétition car petite fille vous avez subi des attouchements !! J'ai également entendu la même débilité par une hypnothérapeute qui faisait de la régression dans les vies antérieures .. tiens !! va te débarrasser de ça quand ça s'est passé au moyen âge !! On marche sur la tête et notre profession part en vrille en donnant l'eau sous pression au moulin des associations antisectes !!).

Bon revenons à nos moutons, comme je le précisais auparavant, une fois le problème de santé soulagé voire même mieux, guéri, je cherche toujours à trouver le déclencheur émotionnel ou psychologique, libre au patient de faire la démarche ou non. Parfois il me dit, je vais bien pourquoi aller plus loin ... et je suis très souvent d'accord avec ce constat.

Mais pour les réactions de Herx ou crises de désencrassage, il reste intéressant quand même de se poser la question.

Combien de personnes ayant fait une réforme alimentaire ontelles réellement vécu cette crise ? Finalement très peu. Combien de personnes prenant de la phytothérapie ou de la micronutrition, aucune à ma connaissance (je n'ai pas indiqué l'aromathérapie qui pour moi fait partie des thérapies naturelles... chimiques).

Donc si l'on suit un traitement respectueux de notre nature, les choses se passent plutôt bien, bien évidemment qui n'a pas connu une sortie de boutons, de la fatigue ou autres après un drainage des reins, du foie, etc. ? Il s'agit de réactions saines mais qui ne sont pas des réactions de Herx (gardons à l'esprit que cette réaction peut être une urgence médicale !).

En ce qui concerne le magnétisme...euh pardon... les thérapies énergétiques, la plupart du temps, lorsque j'ai vu des réactions violentes, il s'agissait de patients souffrants de dépression, angoisse, spasmophilie, etc.

De là à dire que tout cela fait partie des malades imaginaires, il y a un pas que je ne franchirais pas car à mes yeux le malade imaginaire n'existe pas, il y a surtoutun malade qui verbalise son mal être comme il peut... Ce mal être peut être réellement physique mais bien souvent psychologique, émotionnel, affectif voire spirituel et même... social.

Donc on peut souvent constater une réaction de "rejet" au mieux être. Et là c'est très intéressant. On rejoint la notion d'inversion psychologique indiquée en EFT par exemple, ou ce que l'on peut appeler aussi l'auto-sabotage...ou plus gentiment... j'ai peur d'aller mieux.

Houlà !! Je vous vois faire des bonds derrière l'écran ! Quoi ?! Comment Monsieur ?!! Vous permettez vous de penser (là je m'autorise à penser :o)) que je ne veuille pas aller mieux ??!

Allez ! Un cas de figure pour mieux faire comprendre cette théorie car ce n'est qu'une théorie. Vous n'aimez plus votre mari (bon ... le mari ça vous gêne ? Alors vous ne supportez plus votre boulot) etchaque jour (et pour le mari chaque nuit) vous êtes en mode "allergie".

Cela va entrainer naturellement une réaction du corps, lui qui se fout complètement du fait que vous soyez allergique au pollen ou à votre mari... euh patron... il va enclencher un processus de défense.

Pour la peine, vous nous faites un bel eczéma, le truc bien, celui qui démange et tant qu'à faire qui se voit bien .. quoique l'eczéma est plutôt discret comme gars, il va plutôt se mettre sur les bras et les jambes voire sur le ventre... ça vous gonfle mais vous ne le faites pas voir à tout le monde.

Vous consultez un thérapeute qui va par différentes techniques ou traitements soulager votre problème de peau... Le problème c'est que peau/intestins/système nerveux sont intimement liés. Si le problème est solutionné pour la peau, qu'est ce qui empêche votre corps de faire passer le message autrement ?Par les intestins : une diarrhée. Par le système nerveux : une déprime.

Le message du corps a été partiellement réglé mais l'information n'a pas été traitée.... le patron, le mari, la belle mère, vos enfants que vous aimez mais qui parfois vous gonflent...

Voilà où se situe la réaction salvatrice, la crise de désencrassage, la réaction de Herx. Tout simplement un message du corps mal compris.

Mais gardons également à l’esprit une notion très importante, notre éducation, nos croyances sont aussi responsables de nos réactions. Que nous le voulions ou non, nous pensons qu’il faut expier nos fautes, qu’il faut mériter « le paradis », bref que la souffrance amène la libération de l’âme et sans parler de religion qui n’a pas entendu le fameux « faut souffrir pour être belle », ça parait logique de souffrir pour être bien !

Mais alors comment expliquer les cas de guérisons spontanées, ou des guérisons totales sans réactions négatives, sans changement de vie ou de mari ou de patron ?

Là nous entrons dans un domaine que j'appelle spirituel, certains se rassureront en pensant que je veux parler des forces de l'esprit, d'autres y verront une connotation religieuse ... Chacun pensera ce qu'il aime à penser :o)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nocto 14/06/2016 16:04

Non, je voulais juste témoigner du fait que j'ai eu une réaction Herxheimer

Asclepiade 14/06/2016 16:58

c'est vous qui le dites :o)

Nocto 13/06/2016 11:03

J'ai commencé à prendre de la Chlorella récemment, et deux jours plus tard j'ai eu une violente réaction (douleurs articulaire, mal de tête, mal de gorge). Le lendemain je n'avais plus les douleurs articulaire (c'est à dire hier), et aujourd'hui il ne me reste que le mal de gorge.
Serait ce la réaction Herxheimer ?

Asclepiade 13/06/2016 16:14

Vous me demandez un diagnostic par correspondance, ce que je ne peux pas faire
Par contre pour le régime anti candida ..... voici ma réponse : http://les-malades-imaginaires.over-blog.com/2014/06/pourquoi-le-regime-anti-candida-ne-marche-pas.html

Nocto 13/06/2016 14:19

Je ne suis pas sûr de savoir ce que c'est mais les symptômes sont celles que j'ai cité. Pour être plus précis le lendemain du début de ma prise j'ai commencé à avoir un peu de douleur articulaire et un jour plus tard c'est là que çà commence à s'empirer comme décrit dans mon précédemment poste. Autre changement dans mon régime à part la prise de chlorella est l’arrêt de pâtisserie sucrées. Je commence petit à petit un régime anti candida.

Asclepiade 13/06/2016 11:36

serait ce un état grippal passagé ?