Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps-Esprit

Protocole de traitements d'une candidose chronique

31 Janvier 2012 , Rédigé par Asclepiade Publié dans #Candidose chronique

 

Protocole de traitement pour la candidose chronique

 

 

Une candidose chronique est la migration de candida albican (normalement présent en petites quantités dans nos intestins) vers des tissus ou organes où sa présence peut connait de nombreux symptomes. Les plus facilement identifiables sont fatigue, nervosité, ballonnements, mycoses récidivantes, constipation et/ou diarrhées, inflammation persistante, démangeaisons de la peau, du cuir chevelu … 

 

La candidose apparait sur des terrains fragilisé au niveau nerveux et/ou suite à des traitements chimiques (principalement antiobiotiques), une mauvaise hygiène alimentaire (Sucres, amidons, et parfois excès de gluten), une autre infection (la candidose peut être un co-facteur), porosité intestinale, voire un excès de toxines (métaux lourds, etc ..) 

 

La première mesure est d'éviter au maximum les sucres, préférer pendant quelques temps les édulcorants naturels comme la Stévia (surtout pas d'aspartame ou autres édulcorants chimiques) 

 

La prise d'antifongiques naturels est nécessaire : ail+ail des ours, Extraits de pépins de pamplemousse (EPP), Candi'clean (pour son apport en acide caprylique)

 

La prise de probiotiques est indispensable après la première phase d'élimination d'une partie des candidas suivant la clinique on pourra utiliser un mélange de pré et probiotiques, des plus simples comme l'utralevure à des complexes mieux ciblés (voir à ce sujet les différentes souches associées aux pathologies) 

 

Le chlorure de magnésium ou nigari est aussi d'une grande utilité, le mélange à préparer est de 20 grammes pour un litre d'eau (eau de source) à raison de 1 à 2 verres par jour si bien supporté. Ne pas oublier que le magnésium sous cette forme peut être considéré comme un sel (surveillance accrue en cas d'hypertension par exemple) 

 

La suppression du sucre est la partie la plus difficile à mettre en place, le régime du Dr Seignalet pendant ce régime semble le plus efficace mais en y ajoutant les produits cités afin d'avoir des résultats très rapidement.

 

Dans des cas, un peu plus complexe comme lors de grande fatigue physique, il sera nécessaire de se substituer à la réponse immunitaire avec le Bacty-détox. 

 

Le candida albican est un "organisme" saprophyte qui fera donc le nécessaire pour survivre, en passant de l'état de levure à celui de champignon et vice-versa. Le sucre est sa source d'énergie, tout comme les autres levures !

 

Le candida albican produit pas moins de 80 toxines dans votre organisme

 

 

A ce jour le test le plus fiable (à80%) reste l'analyse sanguine. Les autres tests au niveau local sont très peu parlants. Il faut savoir que le candida albian peut créer une porosité intestinale (création une moindre résistance de la barrière intestinale ce qui a comme conséquence de laisser passer un grand nombre de toxines, bactéries, virus et métaux lourds, ce qui peut expliquer que le régime Seignalet donne de bons résultats et de moins bon lorsque la porosité est trop importante) 

 

Il est toujours possible en cas de migration vers la bouche de traiter le problème localement en sachant cependant que l'on ne fait que déplacer le problème (idem pour une mycose vaginale), un traitement local sans traitement général ne donne pas de résultats mais un semblant de résultats (la fatigue, douleur musculaire, ballonnements sont toujours présents..) 

 

Bref, la candidose comme bon nombre de maladies ne peut s'installer que si le terrain est propice à cela. La maladie n'est rien, le terrain est tout comme disait Béchamp. 

 

Le traitement de la candidose peut être long, il est important d'avoir un suivi par un thérapeute qualifié dans ce domaine. Il n'y a pas de produits "miracle" mais une hygiène de vie à respecter. Se croire à l'abri en utilisant chaque jour de l'EPP est une tromperie ! Pourquoi prendre un "médicament" à vie ?

 

La naturopathie n'est pas cela, et par ailleurs la prise d'un produit même naturelle n'est pas dénuée de danger à plus ou moins long terme.

 

Il est donc impératif qu'une personne atteinte de candidose chronique repense son mode de vie. Dans le cas contraire la médecine sera le seul recours en lui proposant du "symptomatique", vous êtes ballonné : prendre ce produit, vous êtes fatigué : prendre du repos et des vitamines, vous êtes stressé : prendre un anxiolytique, la bouche vous brule ou apparaisse des petits boutons ou une langue blanche : prenez un antifongique.

 

 

A vous de décider ce qui vous apparait le plus cohérent pour vous et votre santé …

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sullivan 06/07/2016 12:17

Bonjour,

Je découvre votre site et votre approche sur la candidose chronique, qui je dois le dire me pourrit un peu la vie depuis quelques mois, sans qu'aucun médecin ne puisse rien faire pour moi (Gynéco / dermato / généraliste), n'évoquant jamais la candidose chronique. C'est assez rageant de devoir chercher seule ce que l'on a, de se demander si on est légitime ... Je suis donc à la recherche de quelqu'un (un spécialiste) qui pourrait m'accompagner dans un traitement efficace (dans le Nord si possible).

Merci d'avance.

Asclepiade 06/07/2016 12:53

Je pense que pour un rdv chez un naturopathe ou autres, les délais d attente sont toujours très longs .. enfin moins que pour un ophtalmo. Mais comme je le précisais auparavant, vous avez de nombreuses pistes sur le blog
Cordialement

Sullivan 06/07/2016 12:43

Et bien enchantée monsieur le Tradipracticien. Votre singularité et votre approche je dois le dire me questionnent et m'intéressent. Quand vous serez moins "surbooké" je serais contente (voire "soulagée" de vous rencontrer). Parce que ça gratte, ça ballonne et ça ne s'arrange pas :)

Merci.

Asclepiade 06/07/2016 12:32

http://les-malades-imaginaires.over-blog.com/2016/06/mais-vous-etes-qui-monsieur.html

Sullivan 06/07/2016 12:30

Vous êtes naturopathe du coup ? N'auriez vous pas un bon confrère à me conseiller si vous n'êtes pas disponible ?

Merci.

Asclepiade 06/07/2016 12:23

Bonjour
Vous trouverez pas mal de pistes sur le blog ... quant à trouver un thérapeute dans le nord ... je pourrais vous proposer mes services quoique je suis pas mal surbooké en ce moment
Cordialement

aurélie 21/04/2016 09:28

Bonjour,

Faut il tout prendre en même temps ou laisser du temps entre chaque étapes ? Peut on incorporer les probiotiques dès le début du traitement ou il faut attendre quelques temps ? Merci

Asclepiade 21/04/2016 09:47

Bonjour
Chaque cas est un unique, c'est donc préférable de faire cette démarche avec un thérapeute. Cordialement

teojasmine 26/03/2013 18:44

bonjour, je suis atteinte d'une candidose chronique, dont le symptome le plus genant est une mycose vaginale quasi chronique elle aussi, depuis de nombreuses années (6 ans au moins).Ce probleme est
aggravé par une atrophie precoce de la muqueuse vaginale ( suis en periode de peri menopause) Je suis traitée actuellement par le gyneco a raison de 150mg de fluconazole en une fois par semaine,
pour une durée indeterminée.... Et ce dosage semble encore insuffisant .Pourriez vous m'indiquer un therapeute competent dans le domaine de la candidose sur l'est de la France ? Vosges et alentour.
Merci pour votre article interessant , et de votre reponse. Cath

Asclepiade 26/03/2013 22:54



Bonsoir Cath

Malheureusement je ne peux vous indiquer de thérapeutes compétents dans ce domaine puisqu'en France, la candidose n'est pas considérée comme une "maladie", cependant de nombreux naturopathes sont
sensibilisés à cette approche.
Je peux vous envoyer si vous le désirez et en m'indiquant votre mail, un document qui pourra certainement vous aider, en sachant que personnellement je ne suis pas aussi restrictif que ce
document, car je pense que la candidose est aussi liée à nos émotions , qu'il est possible de corriger avec une technique comme l'EFT

Cordialement
Asclépiade



Lu 09/11/2012 14:38

Merci pour vos réponses. Malheureusement le 95 est bien trop loin pr moi, n'ayant pas de véhicule. Je cherche donc qqun dans le 78, proche de Versailles de préférence.
En effet, vos hypothèses sont tout à fait intéressantes, étant dépressive il est bien possible que le candida profite de ma faiblesse, et que la dépression ait abattu mon système immunitaire, déjà
fragile à la base ...

Asclepiade 09/11/2012 17:17



bonsoir


je réalise que j'ai répondu que partiellement .. la prise de sang candia5 peut vous permettre de voir s'il existe une candidose. l'analyse de selles est pour moi trop aléatoire.


Un réforme alimentaire visant les sucres et les amidons peut donner de bons résultats, le gluten est également une piste intéressante.


Vous trouverez chez detox-naturo un suivi et des produits permettant de diminuer l'impact de la candidose


cordialement



Sophie Daniel 08/11/2012 16:15

Bonjour,
J'ai moi même cherché une solution pendant des lustres donc je me permets de partager mes infos avec vous : "la candidose ne peut pas être la cause première d'une maladie, il faut chercher au delà,
microbe ou bactérie(s) qui génère une infection dormante et épuisante dont la candidose ne sera qu'une manifestation". C'est finalement logique donc repprochez vous d'un médecin qui cherche
vraiment.

Asclepiade 09/11/2012 14:21



Bonjour


merci de votre témoignage .... Comme vous avez pu le remarquer sur le blog, j'indique également que la candidose (ou d'autres pathologies) est la partie visible de l'iceberg.


Une dépression nerveuse peut également effondrée le système immunitaie et on pourra conclure trop rapidement que la candidose est la cause de la dépression.


Cependant comme je le précisais également, le fait de se prendre en main sur le plan alimentaire, émotionnel, etc ...permet au corps de faire son travail de correction.


Je suspecte plusieurs virus ou bactéries, dont l'EBV, herpès ou autres, mais le priincipal est de donner au corps le nécessaire pour se rééquilibrer


cordialement



Lu 08/11/2012 15:09

Bonjour,

Je cherche un naturopathe sur Paris ou Versailles car je présente absolument tous les symptômes d'une candidose depuis un an.
Je suis traitée de façon symptômatique par les médecins généralistes ou spécialistes, exactement de la même façon que vous le décrivez dans cet article: antifongique pr les mycoses à répétition
puis médicament contre les ballonements, anxiolitique pour les angoisses puis gouttes pour les douleurs d'oreilles, vitamine C pr la fatigue et ainsi de suite mais mon état général ne s'améliore
pas. Une analyse de selle n'a pas permis d'établir avec certitude la présence de candidas albicans mais vous dites, comme d'autres, que seule une analyse de sang peut déterminer leur présence.
Comment faire pr être enfin prise au sérieux ?
Auriez-vous des thérapeutes ou des styles de thérapies à me conseiller ?
Enfin, peut-on suivre seul un régime anti-candida (j'ai trouvé des livres à ce sujet) ou bien cela doit-il obligatoirement être encadré ?

Asclepiade 09/11/2012 14:23



Bonjour


veuillez me contacter par mail, un collègue sur le 95 pourrait vous aider dans votre démarche. Cependant n'oubliez pas que la candidose est un saprophyte ... posez vous également la question de
.... de quoi profite il ?


cordialement



Sophie Daniel 28/09/2012 14:22

Merci pour votre réponse mais c'est rageant quand même. 2 de mes enfants sont malades (sur 4) et moi même je suis atteinte de fibromyalgie.... Quand j'étais jeune adulte je disais souvent : "j'ai
de la chance, mon corps me prévient toujours" mais quelques années avec une personne qui ne croit pas que nous sommes une partie de l'univers et donc aussi ce que nous mangeons et vlan : je tombe
malade et contamine 2 de mes enfants. Alors même si spirituellement je suis capable de mesurer la chance que j'ai. Pour mon petit garçon autiste, j'ai plus de mal. :)
Mais ne vous inquiétez pas trop pour moi, j'ai pris les choses en main et depuis que je me suis séparée, notre hygiène de vie s'en ressent positivement.

Asclepiade 28/09/2012 14:38



Même si je n'aborde jamais ce sujet sur le blog, ce nettoyage personnel voire universel actuel est me semble t-il dû à une augmentation vibratoire globale. Nous devons être tout propre ! mais
pourquoi ? je n'ai pas la réponse 


Concernant l'autisme je vous conseille fortement l'excellent livre du Dr Natasha Campbell qui reste à mes yeux une référence dans ce domaine (le syndrome entéropsychologique)



Sophie Daniel 28/09/2012 11:49

Merci pour l'article, toutefois, je trouve difficile à entendre de DEVOIR repenser mon style de vie. Je suis victime de la maladie, pas coupable !
Et je dirais même plus que les gens encore en santé devraient remercier ceux qui sont "tombés" sous le coup des multiples pollutions et autres empoisonnements médicamenteux et alimentaires et grâce
auxquels les informations sur la pollution de notre environnement se multiplient.
Quel est en effet votre mérite de supporter tous ces produits chimiques ???

Asclepiade 28/09/2012 12:10



Bonjour


Je comprends tout à fait votre point de vue mais je tente toujours de positiver en consultations, en indiquant à mes patients qu'ils ont la chance d'avoir un corps qui a tiré le signal d'alarme.


Faut il mieux traiter une candidose, une lyme tardive, une spamophilie, une fibromylagie et par là même changer son mode de vie (voire son regard sur la vie !), ou continuer comme "tout le monde"
et se retrouver avec une grosse pathologie qui sera du domaine de compétence de la chimie ?


Il est donc possible naturellement de se "dépolluer" sans surtout entrer dans la parano ambiante des ML, des virus, des bactéries, en permettant à notre corps de faire son travail de nettoyage.


Certes, nous ne sommes pas tous égaux devant ces polluants, mais la vraie vie est t'elle d'être en symbiose avec une société qui de toute façon va droit vers le mur ! Ou vivre un peu autrement
tout en respectant notre corps ?


Ce qui est vu comme une fatalité est surement une chance