Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps-Esprit

Les infections froides

12 Mai 2013 , Rédigé par Asclepiade Publié dans #Candidose chronique, #Métaux lourds détox, #Maladie de Lyme, #A méditer

Après la maladie de lyme (borrélioses), candidoses (candida albican) les métaux lourds, les zoonoses, voici qu'arrive dans notre nouveau dictionnaire des peurs, un (pas si) nouveau terme " les infections froides"

Fribomyalgique, SFC, Spamophilie, dépressif, anxieux, rassurez vous, vos problèmes viennent des infection froides.

Ah ! les sales bêtes !

Il y a maintenant un certain temps, lorsque j'ai créé ce blog, je voulais en premier lieu rassurer les personnes que l'on avait trop vite classées dans les malades imaginaires !

Or je me rends compte à ce jour, qu'ils sont tous rassurées car on découvre enfin la (les) raison de leur mal-être !

L'empêcheur de tourner en rond, votre humble serviteur, devrait donc être heureux, en criant au corps médical "je vous l'avais bien dit que j'étais malade !"

Oui mais voilà, je suis un empêcheur de tourner en rond, et encore une fois, après le gavage des oies (moutons) que nous sommes aux anti-dépresseurs, anxiolytiques, et décontracturants ...

Voilà que l'on nous conseille de nous gaver aux antibiotiques pour tuer ces infections froide ... ça me fait froid dans le dos !!

J'ai l'impression encore une fois d'écouter une émission débilitante de RTL par exemple, où le journaliste invite un éminent scientifique pour lui poser la question :

"Docteur, pourquoi les jeunes boivent de l'alcool et fument des pétards ?"

Et là, le premier quidam venu dirait simplement "je ne sais pas ! ils ne vont pas bien !"

oh l'ignare !! ils vont trés bien !! coincés entre le "travail bien à l'école pour avoir un bon métier" et le "bon pov'garçon ... y a plus de boulot !"

Non, non ça n'est pas ça ! c'est d'une complexité ma brave dame, c'est une sorte de mélange entre insatisfaction, rébellion, et tout un cortège de troubles psycho-existentiels

Voudiou !! je comprends qu'ils boivent et se droguent, même les adultes complexifient au maximum ce problème.

Allez, revenons à nos infections froides

Et si comme le quidam, je répondais .. bin les infections froides c'est des trucs que nous ne devrions pas avoir mais que nous avons car on boit de le m...., on mange de la m.... et on nous injecte de la m......... (dans le corps et l'esprit)

Encore une fois .. mauvaise réponse !! il suffit de traiter tout ça avec de la m...., pardon des antibiotiques.

Je vais vous raconter une petite histoire, l'histoire d'un petit gars né dans les années "peace en love", tout va bien pour lui jusqu'à un accident, avec fracture de la machoire, dents etc .. Donc antibiotiques, ATB qui lui donneront de magnifique dents jaune dans l'avenir.

Abcès à répétition, radio, soins dentaires, vaccinations et une superbe alimentation (merci papa, merci maman) mais cependant avec une attirance pour les nouveaux trucs à la mode, tout rouge, tout vert et tout plein de colorants.

Les années passent, et la cantine scolaire arrive, avec une sorte de nourriture pour cochons (tiens c'est marrant lorsque j'y pense, un fermier venait récupérer nos restes ... pour ses cochons .... la boucle était bouclée)

Et toujours ses problèmes dentaires, plombage + plombage (que mon corps aurait du éliminer) et antibiotiques à gogo (oui j'avais souvent une tête de boxeur sans faire de boxe provenant de ses foutus abcès)

Puis un jour une allergie, forte ... très forte, donc injection d'immuno globulines à répétition

Ca va mieux mon garçon ? bin non :o(

A l'adolescence, toujours l'allergie, de la fatigue (que l'on appelait pas encore chronique) donc re immuglobuline, vaccins, antibio avec un peu de vitamines, histoire de rassurer les parents surement.

un peu plus tard une piqure de tique, pas grave, un peu d'alcool pour désinfecter avec un petit antibiotique ! tiens encore un !

Quand j'y repense, j'avais quand même une santé de fer, entre ces traitements à répétition, le sport à outrance, et mes études ...

pourquoi parler de moi ? Car comme tout bloggeur je suis totalement égocentrique ...non ... peut-être

Mais c'est principalement pour vous démontrer comment on prépare un terrain aux infections froides, affublé plus tard par une maladie de lyme tardive, d'une candidoses, d'allergies, d'eczéma et de troubles nerveux (je vous avais prévenu que j'étais bizarre ! non ?)

J'ai dû, seul, affronté les différentes étapes de ma guérison et heureusement sans l'aide de la médecine, ou du moins pour faire une petite prise de sang de temps à autre, ou me faire embarquer manu militari par le SAMU lors de ce que je pense être une Herx terrible.

Alors tout cela pour vous dire, que les traitements antiobios peuvent surement dans un premier temps vous aider à reconquérir votre santé ou du moins un mieux-être passager pour vous soigner autrement .. Pourquoi ne pas les utiliser

Mais entre nous, tentez d'autres pistes, d'autres traitements, bien évidement que les infections froides existent, mais gardez surtout à l'esprit qu'elles ne peuvent faire leur nid que sur un terrain déjà bien abîmé ! Pourquoi en rajouter ?

Changez votre alimentation, changez votre mode de vie, faites vous aider par un thérapeute compétent (médecin ou non)

Arrêtez de vous focaliser sur un pan de l'histoire (candidose, métaux lourds, lyme ...) votre corps est un tout, et ce tout peut combattre les infections mais seulement si vous lui fournissez les armes nécessaires.

N'oubliez pas non plus que le moral, l'émotionnel (et là je vous conseille de relire les articles sur l'EFT) sont importants.

Ne vous noyez pas sur des forums qui vous conseillent des tonnes de recettes, des tonnes de démarches .... chaque jour vous aurez l'impression que vous êtes seul(e) sur terre et que personne, non personne ne peut vous aider; alors qu'il existe UNE personne qui est prête à vous aider ... il s'agit de VOUS

Cette époque est tumultueuse (tueuse ?) mais elle a un avantage, vous avez accès à beaucoup d'informations (parfois trop) je n'espère qu'une seule chose, c'est que dans ce dédale vous puissiez tomber sur ce blog et vous dire "il a raison ce gars, il faut relativiser, ça n'est pas mon corps qui est pourri, mais mon environnement"

Mangez bien, mangez sainement, évitez le miroir aux alouettes, renforcez votre moral, prenez soin de vous par de petites attentions .... vous avez cette chance, un corps qui vous dit "arrête tes conneries, pense et vis autrement"

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lor 24/10/2016 22:14

Bonjour
Encore une fois, ne diabolisez pas les antibiotiques comme ça, après un parcours vraiment terrible, j'ai eu droit à une tri-thérapie dantibios, et oui moi le feru d'homéopathie et mèdecine douce, avait était poussé (par la vie sans doute car elle pousse tout), vers une médecin qui m'avait enfin écouté et compris, je ne peux pas aujourd'hui le regretter , car à part ça rien n'y avait fait, cela m'a suffisamment soigné pour que je puisse reprendre en main à peu près mon autonomie dans le soin, on a pas fait le tour encore de l'action des antibiotiques, soyez prudent , si il ne faut pas en faire l'apologie, les diaboliser peuvent couter chers, en tous cas à des personnes qui doutent. Vous ne vous êtes pas intéressés au sujet , cela se voit dans cet article, il vous faut creuser un peu le sujet pour vous positionner.Selon mon expérience encore, non pas des spéculations où réactions totalitaires , ma déduction du moment est que l'action des antibiotiques dans les cas de ces infections permet au microbiote intestinal de se rétablir ( ça va en faire hurler plus d'un théoricien!) en effet m^me si la flore est attaquée par l'antibiothérapies, les bactéries pathogènes qui déséquilibrent le microbiote, trinquent aussi et c'est sans soutent pour cela que les antibio soudain deviennt de puissant anti-déprésseurs. C'est tout à fait perceptible .Pour conclure/ l'infection froide à fforce davoir était niée ( buiseness oblige) est aujourd'hui un peu trop montée au créneau, mais c'est aussi une révolution et c'est appréciable, la suite pour moi appartient au microbiote. Merci

Asclepiade 24/10/2016 22:36

Bonsoir
Je ne diabolise rien ... bien au contraire je tente via mon blog de relativiser les choses, il faut donc lire un peu plus les différents articles, de mémoire j'ai du faire un billet sur la nécessité parfois des anti dépresseurs, j'ai du fustigé certaines de mes collègues naturo qui passent leur temps à faire peur via lyme, les ATB, les métaux lourds, etc .. Je ne suis pas contre les ATB mais pour moi la solution n'est pas viable à long terme, elle est comme je le rappelle dans d autres écrits une nécessité ...parfois .... mais je suis aussi assez bien placé pour voir les dégats dans des pseudos Lyme que l'on rencontre bien plus souvent que de "vraies" Lyme
Cordialement

Del 08/11/2013 20:37

Excellent j adooooore votre humour et vos connaissances
Bref j adoooore et consulte souvent votre blog merci a vous pour se partage

Asclepiade 08/11/2013 20:49

Merci Del, je ne suis donc plus seul sur terre :o)
Cordialement

Neeta Bali 14/10/2013 23:42

et viola je suis tomber sur votre blog et je dit vous avez raison.....excuser mon francais, je peut lire et tout comprendre mais je me sait pas ecrire, je parle mieux que j'ecris (je suis indien d'origine et habite en angleterre)
votre blog m'a aider ce soir quand je sentais un peut perdu et triste avec des annes de souffrance avec mon chronique fatigue - je me sens mieux apres vous lire et pret a une demarche des demains - je dit non a antibiotique aussi!!!!
merci :-)

Asclepiade 15/10/2013 08:23

Bonjour et merci à vous
Dans le syndrome de fatigue chronique, je vous conseille de lire ceci :
http://les-malades-imaginaires.over-blog.com/dysbiose-intestinale-candidose-.-les-traitements
ou de faire une recherche sur le Leaku gut syndrom
N'oubliez pas aussi que les huilles essentielles donnent également de bons résultats.
Bon courage
cordialement